Top
  >  Australie   >  Trouver facilement du travail en Australie

Trouver facilement du travail en Australie

 

Il y a plusieurs raisons qui peuvent nous inciter à partir en Australie. Le besoin d’évasion, sortir de sa zone de confort, tester ses limites ou encore suivre un proche. L’atterrissage laisse place à un monde nouveau où plein de choses deviennent possibles ! De part sa faune extraordinaire, ses plages paradisiaques, ses villes modernes, l’Australie regorge de choses à découvrir. Seulement le coût de la vie, notamment en ce qui concerne les attractions touristiques représentent un budget conséquent. Alors vient le moment où il est temps de trouver du travail.

Est-ce simple de trouver du travail ?

Malheureusement, il est de plus en plus dur de trouver du travail en tant que backpacker, tant la concurrence est rude. Je parle notamment du secteur du tourisme et de la restauration. Je n’ai pas testé de chercher du travail dans les fermes, peut être que mon ressenti aurait été différent.

En Australie, beaucoup de pays comme la France, l’Allemagne, le Canada ou la Belgique n’ont aucun quota chaque année. Autrement-dit, toutes les personnes de ces différents pays, qui souhaitent partir en Australie, peuvent bénéficier du Permis Vacances Travail. Etant donné que les français sont souvent moins bons en anglais, les meilleurs jobs sont généralement privilégiés à des personnes bilingues (canadiens, allemands…). On peut aussi constaté qu’il y a de plus en plus de backpackers chaque année à faire des demandes de PVT. Qui dit plus de personnes sur le terrain, dit plus de concurrence…

Lorsque je suis arrivée en Australie, je parlais très mal anglais, mais alors… très très mal…  A force de persévérance, j’ai quand même  fini par trouver quelques astuces pour trouver facilement du travail en Australie (dans le tourisme et la restauration).

Définir son point de chute stratégiquement

Il est important de bien choisir sa ville d’arrivée, en fonction de l’afflux touristique, des vacances scolaire ou encore du climat. Ne partez pas à un endroit à l’aveugle. Par exemple, passer l’hiver à Brisbane n’est vraiment pas une bonne idée pour trouver du travail dans la restauration. En revanche revenir vers Septembre/Octobre et travailler pendant la période d’été, s’avérera être une excellente stratégie ! Je vous conseille de partir plutôt vers Darwin (fin de la saison humide) ou Melbourne (saison de ski) à cette saison.

Ensuite, il est important d’ouvrir un compte en banque et une ligne téléphonique. Vous devrez également faire une demande de TFN qui vous permettra de travailler ainsi que d’avoir un taux d’imposition plus faible.

 

 En quête du graal comme tout le monde

Sachez que vous serez probablement une centaine à chercher du travail en même temps suivant la période. Les magasins en centre-ville reçoivent des dizaines de CVs par jour. Nous vous conseillons, si vous n’avez pas un anglais parfait de vous éloigner des hyper-centres.

Prendre le train pourra vous permettre d’avoir un périmètre de recherche plus large et moins de concurrence. Pensez aussi à aller questionner les autres backpackers, dans les auberges de jeunesse ou dans les agences comme “peterpans” sur le marché du travail actuel. Si vous êtes dans une grande ville, vous pouvez passer à l’alliance Française. Ils sont souvent pleins de bon conseils (et de contacts !) pour trouver du travail.

Savoir se démarquer

En Australie, vous ne devez pas faire apparaître votre photo sur votre CV et contrairement à la France il faut éviter d’être concis dans ses expériences. Pour un job de serveur, essayez d’argumenter et de détailler chaque expérience professionnelle, tout en restant pertinent(e). Il est conseillé d’écrire une à deux pages dans ce type de milieu professionnel.

Une fois le CV en main, prenez le contrôle des réseaux sociaux. Rejoignez tous les groupes facebook de la ville où vous vous êtes installés, les sites d’au pair si vous voulez faire du baby sitting etc… il existe des groupes pour quasiment chaque domaine. Présentez-vous et dites vos disponibilités. Avec le temps, vous aurez des recommandations de la part de clients/parents, ce qui vous permettra d’agrandir votre réseau et de trouver du travail encore plus facilement. Inscrivez-vous également sur le site Gumtree (équivalent de Le Bon Coin). Scrutez les annonces, et publiez-en une vous concernant. Maxime s’était crée une page de jardinier, il a été appelé plusieurs fois.
Autre conseil, acceptez toujours les petits contrats. Il est rare d’avoir un temps plein du premier coup. Vous aurez toujours le temps de démissionner plus tard, si vous trouvez un travail qui vous convient mieux.

Si vous voulez de l’aide dans vos démarches

Il existe l’entreprise « My Little France » gérée par Maïtena qui accueille des backpackers Français dans la ville de Brisbane. My Little France propose des « packs arrivée » permettant de trouver un job plus facilement, d’aider dans tout le coté administratif, de booster son CV ou encore d’avoir 88 jours de ferme assurés et ainsi permettre de rester une deuxième année en Australie. Si vous avez peur de vous lancer ou que vous désirez un accompagnement de choc dans vos démarches ou vos recherches de travail, foncez là-bas !

Voilà, j’ai partagé quelques astuces qui nous ont été nécessaires dans notre recherche de travail, mais je n’ai évidemment pas toutes les clés en mains. Si tu as des expériences ou conseils à faire partager aux autres, n’hésite pas à les mettre en commentaire. On espère vous avoir permis d’y voir plus clair concernant les champs de possibilités, afin de définir un super plan d’attaque !