Top
  >  Reflexions   >  Les bénéfices du voyage

Les bénéfices du voyage

 

Lorsqu’on voyage c’est d’abord pour explorer l’inconnu, voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Pourtant voyager apporte des bienfaits bien plus considérables en modifiant premièrement, notre manière de penser. L’exploration d’un monde nouveau amène à avoir une vision des choses différente et une autre philosophie de vie. On se rend compte finalement que le bonheur n’est pas ailleurs, il est peut être simplement là, en nous. Le voyage permet de nourrir cette ambition qui grandit en nous et qui nous pousse a faire des choses incroyables. Après deux ans de voyage dans quatre pays différents, je vais t’expliquer qu’est ce que cette expérience m’a apportée.

Se découvrir soi même

Partir travailler dans un autre pays et d’y vivre une année, n’est pas une chose très simple. Après 20 ans à ne pas savoir vers quoi me tourner, il a bien fallu se poser les bonnes questions. L’objectif étant de ramener de l’argent en un minimum de temps. Il n’y a donc pas d’autre choix que de tester différents corps de métiers. De babysitter à jardinière, en passant par vendeuse, plongeuse, employée dans un restaurant ou encore professeure de français. Et tout ça, dans une langue complètement étrangère.

On finit donc par se poser des questions et éliminer ce qui ne nous convient pas. Partir permet d’explorer différentes voies et d’apprendre ce qui nous correspond ou pas. On y découvre ses limites, la culture d’un autre pays, la façon de vivre des habitants, la vie locale… On apprend surtout à se débrouiller seul (ou a deux) dans chaque situation.

Recommencer sa vie ailleurs, oblige parfois à devoir faire face à des situations stressantes. Pour ne pas être envahis, on doit connaitre ses limites pour y faire face. De ce fait, rien n’est plus formateur que le voyage !

Avoir confiance en soi

La vie devient exaltante lorsqu’on se connait mieux. On apprend à se valoriser et a avoir confiance en soi. Les anglo-saxons ont une mentalité à valoriser les personnes ainsi que leurs comportements. C’est une mentalité qui déplaît à certains, jugeant les anglo-saxons de “faux”. Mais pour moi, la valorisation de ces personnes m’a permis de progresser très rapidement dans mon travail, mon apprentissage de l’anglais et d’avoir toujours envie de me dépasser.

Prendre conscience de la préciosité de la vie

Tout semble plus fort et vivifiant. On recréer notre vie à deux chaque année et au bout d’un an, notre vie se termine quelque part.

On se rend compte de la beauté de notre parcours malgré les hauts et les bas.  C’est ensuite au tour des souvenirs de se former et j’ai l’impression que c’est un peu une vie qui s’arrête. Ce sentiment donne envie de profiter encore plus de chaque instant, de recommencer des aventures ailleurs encore et encore, ainsi que de profiter du monde qui nous entoure tant qu’on peut  !

Chaque rencontre sur notre chemin permet aussi d’apprendre, de s’enrichir et d’apprécier la singularité des gens. Les plus belles rencontres ont souvent été les plus courtes, l’espace d’une randonnée, d’un thé, d’un coup de main. Des rencontres que je faisais probablement en France, mais que je jugeait moins précieuses qu’a l’étranger. Peut être parce qu’on n’est pas dans son environnement propre et que chaque rencontre reste éphémère.

 

Prendre le recul sur nos origines

C’était avec fierté que j’abreuvais le drapeau breton et je le fait encore d’ailleurs ! Mais les choses ont quelques peu changées.

Avant de partir dans un pays étranger, il est facile d’avoir des a priori sur des pays ou des régions de la France. Mais partir, c’est se rendre compte de la beauté de notre terre d’origine, de la chance qu’on a d’être né sur cette terre et aussi du confort de vie que nous avons.

Partir c’est aussi se rendre compte des faiblesse de la France, sa population de râleurs quelque soit le sujet. De voir qu’on a de la chance sur beaucoup de domaines en Europe.

Mais c’est surtout l’occasion de se rendre compte qu’on ne connait même pas son propre pays. Combien de fois j’ai été surprise de ne pas connaitre certaines villes, certains paysages. De la Nouvelle Zélande, la France parait toute petite et je ne l’a connais même pas.

Alors si je peux vous donner un conseil : visitez la France !

 

 

Chaque personne à sa raison propre de s’en aller à l’étranger. Fuir, grandir ou simplement partir. Peut importe la raison, on en revient toujours plus fort. Je pense qu’il est nécessaire de prendre le large, au moins une fois dans sa vie. Vivre dans un autre pays permet d’ouvrir son esprit à d’autres systèmes, d’autres modes de vie et d’autres cultures. On y rencontre des personnes qui changeront le cours de notre vie.

Ça permet surtout de relativiser sur son propre pays, d’avoir finalement un avis différent d’un point de vue politique, social, éducatif…

Alors partez, vivez et profitez, on n’a qu’une vie !