Top
  >  Reflexions   >  Partir en voyage : Conseils pour oser sa vie et vivre ses rêves

Partir en voyage : Conseils pour oser sa vie et vivre ses rêves

 

De plus en plus de personnes veulent partir en voyage. Phénomène de mode ou prise de conscience, tous les arguments sont bons pour partir vivre à l’étranger. Passer sa vie à étudier, puis travailler en attendant sa retraite, ne fait plus rêver grand monde. Après tout, pourquoi attendre de vivre ses rêves à 60 ans, alors qu’on à toute l’énergie et la capacité de le faire à 20 ans?

Le temps passe et il devient de plus en plus difficile d’entreprendre de nouvelles choses. La routine s’installe et le temps se met à filer sans que rien ne se passe. Pourtant, il est important de toujours rester acteur de sa vie, prendre soin de soi et découvrir de nouvelles choses.

J’entends souvent : « Julie, ton voyage me fait rêver », « tu as de la chance », « j’aimerais faire comme toi mais c’est compliqué », « j’ai un CDI, je peux pas tout quitter comme ça ».

Alors, sachez que je n’ai pas de super-pouvoirs (mais j’aurais bien aimée ?)  ! J’ai pendant longtemps été atteinte d’un ennui chronique dans ma propre vie. Je n’avais pas de rêve, ni vraiment d’envies. Je vivais et je faisais des études parce «qu’il le fallait », sans grandes convictions.

J’ose dire que je n’avais pas de rêves parce qu’en fait, je ne m’étais jamais posée la question. Et vous, vous vous êtes déjà vraiment posé la question ? Arrêtez-vous deux secondes et réfléchissez.

Avez-vous pris le temps d’énoncer à vous-même vos rêves ou vos envies ?

Le monde va tellement vite que nous finissons par perdre pied et ne même plus nous écouter.

Alors voilà, partir en voyage faisait partie de mes rêves lorsque j’ai commencé à chercher ce que je désirais vraiment dans la vie. Je voulais apprendre à me connaitre, me tester et enfin devenir actrice de ma propre vie.

Après deux ans de voyage, je vous partage ici mes conseils, pour vous rassurer et vous aider à sauter le pas !

 

1 – On ne vit qu’une fois

Alors dit comme ça c’est évident, je ne vous apprend rien. Mais dans les faits, on vit jour après jour en oubliant le fait que demain n’existera peut-être pas. C’est pour ça que la routine est mortelle. Cette sensation de vivre les mêmes semaines, fait qu’on oublie l’essentiel, soi. C’est important de pouvoir s’accomplir et de vivre de nouvelles choses constamment.

Je sais pas si c’est mon parcours personnel ou le voyage qui m’a permis de comprendre ça. J’aime cette sensation de partir en voyage, de m’installer dans un pays et de me dire “Dans 365 jours, c’est terminé”. On fini par prendre du recul sur les choses parce qu’on sait quand sera la fin.

Lorsque l’aventure du PVT se termine, on à l’impression d’avoir eu la chance de vivre une seconde vie. C’est une sensation vraiment bizarre que la plupart des gens ressentent. J’en parlais dans cet article  « Les bienfaits du voyage ” si ça vous intéresse.

Bref, du coup, je considère avoir vécue 3 vies et je compte bien en vivre plus !

 

 

 

 

2 – Tout plaquer pour partir en voyage : Ce n’est pas si compliqué

Alors en France, c’est moins facile qu’ailleurs. Préparer son départ prend du temps. Souvent trois mois de préavis sont nécessaires avant d’être libre !

Les propriétaires ont une longueur d’avance sur les locataires car ils ont la capacité de mettre en location leur appartement et donc avoir une source de revenus mensuelle tout en voyageant. Plutôt pas mal non ?

Concernant le travail, chaque cas est différent. Tout dépend de ce que vous voulez entreprendre, mais sachez qu’il est aussi possible de travailler ailleurs qu’en France ! Nous avons une chance inouïe d’être Français (si si !). Grâce à notre passeport, nous pouvons travailler dans n’importe quel pays en Europe.

Ensuite, beaucoup de partenariats sont établis entre la France et d’autres pays. De ce fait, en tant que Français, il est désormais possible de travailler en : Australie, Canada, Nouvelle Zélande, Argentine, Brésil, Japon, Corée du sud, Taiwan, Hong-Kong, Chili, Colombie, Corée du sud, Mexique et le Brésil depuis peu !

De quoi satisfaire tout le monde, pas vrai ?

Si vous avez un CDI, imaginez-vous dans 10-20-30 ans, dans la même entreprise, ça vous donne envie ? Si c’est le cas, restez ! Sinon, sachez que les visa travail (tous les pays que j’ai énumérée plus haut), sont accessibles que jusqu’à 30 ans. Hormis le Canada, l’Argentine et bientôt l’Australie. (35 ans). Ne ratez donc pas l’occasion de vous lancer parce que vous avez peur !

Point info : Vous avez jusqu’à la veille de vos 30 ans pour faire votre demande de PVT et la veille de vos 35 ans pour le Canada, l’Argentine et l’Australie. Ensuite, vous avez 364 jours pour entrer dans le pays !

 

3 – Doutez et avoir peur, c’est normal

Qui n’a jamais eu peur ou douté de partir en voyage, sans savoir ce qui l’attendait au bout du compte ? Honnêtement, je pense qu’il n’y a personne. C’est tout à fait normal d’avoir peur.

Mais l’important, c’est de toujours se poser les bonnes questions. De quoi avez-vous peur ? Si demain vous deviez oser quelque chose, qu’est-ce que ce serait ? Dans le fond, qu’est-ce qui vous en empêche ?

On considère souvent la prise de risque comme une avancée vers un échec potentiel, mais ce n’est pas le cas. C’est en prenant le risque de se perdre, qu’on vit les plus belles choses.

Nous sommes les seuls décisionnaires de nos actions. Alors, si nous ne prenons pas de risque, il ne se passera rien dans notre vie (du moins rien de plus qu’aujourd’hui). Vous savez, c’est important de vivre en ayant des objectifs qui vous poussent toujours plus haut et plus loin.

 

Pour ma part, je considère vouloir être une grand-mère qui aura des tonnes d’aventures à raconter. Une grand-mère heureuse, remplie de sagesse, qui fera rêver ses petits-enfants. Alors oui, peut-être que je n’aurais jamais d’enfant ou de petits enfants. Mais c’est une réflexion (aussi bizarre soit-elle) qui me pousse toujours à aller de l’avant. Mon but est d’avoir des milliers de choses à raconter ?

Sachez qu’il est tout à fait normal d’avoir des doutes. Notre cerveau est conditionné pour faire face au danger et nous incite continuellement à rester dans notre confort. La prise de risque l’effraie. Et c’est vrai qu’il est difficile de passer au-dessus de sa petite voix intérieure qui parfois, nous dirait de restez au fond du lit toute la journée, au lieu d’aller faire 8 heures de randonnée.

Dans ce cas-là, dites-vous : Si je n’avais pas peur et si cette petite voix n’était pas là, qu’est-ce que je ferais ?

 

ça c’est moi qui prend le chemin opposé des gens de mon âge ?

 

 

4 – La chance n’existe pas

 

Désolée de vous décevoir, mais la chance n’existe pas. Il n’y a que des opportunités qui peuvent s’offrir à vous. De là, il est de votre ressort de les saisir ou non. La plupart du temps, les opportunités doivent se créer. Rare seront les fois où elles arriveront directement jusqu’à votre canapé.

 

Vous savez, partir à l’autre bout du monde, c’est faire plein de sacrifices. C’est se sentir souvent seul, ne plus avoir vraiment de nouvelles de ses amis, laisser tomber une carrière, ne pas avoir de chez soi, ne pas pouvoir se projeter, ne pas être quelqu’un de stable, c’est être loin de sa famille…

Si vous voyagez, vous verrez vous aussi, que partir à l’autre bout du monde, n’a rien de lié à la chance. Il faut se donner à fond pour que ça fonctionne.

Lorsque l’on part dans un nouveau pays, on doit se créer un nouveau cocon, rencontrer de nouveaux amis, trouver une voiture, un appartement, un boulot dans une langue différente, se confronter à ses peurs… Alors oui, peut-être que « j’ai de la chance » de voyager depuis deux ans. Mais sachez que je passe la plupart de mon temps à travailler et que pour visiter la Nouvelle Zélande ainsi que l’Indonésie, j’ai du passer 5 mois à nettoyer de la vaisselle (Mon voyage est vachement moins vendeur dis comme ça ?).

Donc non, ce n’est pas de la chance, c’est un investissement sur le long terme.

Alors, si vous voyagez, vous allez passer dans des phases plus ou moins sympas. L’important, c’est de toujours de garder la tête haute et de profiter de chaque instant car le temps est limité !

 

 

 

 

5 – Si vous avez un rêve, foncez !

Beaucoup de personnes viennent, me parle de leurs rêves mais n’osent pas. Peut-être que votre rêve est trop grand, alors allez-y par étape. Avant de partir 1 an en tour du monde, partez quinze jours en Europe et voyez si le voyage vous convient.

Si vous voulez créer une entreprise, lancez-vous à mi-temps ou réservez un créneau le soir. Voyez si ça vous plait et ensuite foncez !

Vous devez aussi vous entourer des bonnes personnes car nous sommes bien trop souvent freinés par notre entourage. Sincèrement, vous n’arriverez pas à avancer dans la vie, si vous restez avec des personnes qui n’ont pas d’ambition.

“Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps”. Cette phrase provient d’une étude de Jim Rohn qui mène des recherches sur le développement personnel et sur les moyens à mettre en place pour réaliser ses rêves. C’est une réflexion qui s’avoue être bonne, dans le sens où l’effet de groupe joue un rôle capital dans votre motivation et vos ambitions.

Alors, regardez autour de vous et faites le bilan. Qui sont ces 5 personnes proches de vous. Est-ce qu’elles sont positives, dynamiques, entreprenantes, vous poussent-t-elles à aller de l’avant ?

Si vous souhaitez changer des choses dans votre vie, commencez par analyser votre milieu et votre entourage. Entourez-vous des meilleures personnes, c’est la clé de la réussite.

 

 

6 – Vous allez rencontrer des personnes formidables

Depuis que je voyage, j’ai rencontré des tas de personnes. Le temps d’une heure, d’une journée ou de quelques mois… A chaque fois, ce sont des personnes incroyables, de tous les horizons, que je n’aurais jamais rencontré si j’étais restée chez moi à Brest.

D’ailleurs depuis que je voyage, j’ai appris énormément des autres et je sais que je m’enrichie des expériences de chacun.

Ce qui est drôle, c’est que la relation qu’on a avec les gens est bien différente lorsqu’on voyage. Probablement parce qu’on sait que le temps est limité et qu’être ensemble ne va pas durer. Alors l’instant paraît beaucoup plus précieux.  Alors, quand une rencontre se présente, on y met tout notre cœur; pour partager un bon moment et échanger au maximum.

Voyager va vous permettre de rencontrer des gens des quatre coins du monde (ou de la France) ! Vous partagerez vos péripéties, votre vision du monde et vous apprendrez bien plus sur la vie que si vous rester chez vous.

D’ailleurs, le voyage vous permettra de voir l’ampleur et la préciosité de l’amitié. Ainsi, de retour en France, vous apprécierez mille fois plus boire un café avec une amie qu’avant. ?

Et puis, vous aurez des points à terre partout dans le monde ! Ce sera une merveilleuse excuse pour retourner voyager ensuite !

 

 

 

Un dernier conseil pour la route

Vous doutez encore ? Je vais vous faire une confidence. Partir en voyage et vivre dans un autre pays n’est pas le plus difficile. Le plus difficile, c’est de prendre ses billets d’avion et de se dire « allez j’y vais ! ».

 

J’espère que cet article vous a plu. Qu’il vous a permis de vous poser les bonnes questions et qu’il vous donnera envie de sauter le pas, vous aussi. Vous n’avez rien a perdre à oser vivre la vie que vous souhaitez. Les expériences nous permettent d’apprendre et dites-vous que l’échec n’existe pas. Léchec est un mot inventé par des personnes qui ont peur d’entreprendre. Vous n’avez qu’une vie, alors vivez la pleinement !

 

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laissez un commentaire si cet article vous a plu. ?

 

Je vous dis très vite !

Commentaires:

  • KERMAREC Julien

    2 juin 2019

    Super article, j’avoue qu’une fois que l’on a posé ses valises, son petit chez soi, sa petite routine en France, son travail, ça doit être tellement difficile de tout quitter du jour au lendemain.

    Petite recherche sur Google pour comprendre ce que voulait dire PVT (Programme Vacances Travail) !

    Répondre...
  • Isabelle et Gilbert G.(de Brest même)

    11 juin 2019

    Quel blog Magnifique ! Voila une expatriation, des images et un argumentaire bien pesés qui vont faire pousser des ailes a tous ceux qui s’aventureront entre ces pages si colorées. Quels paysages que ces destinations, on rêverait d’avoir déjà le billet d’avion en poche pour partir à son tour… Sans compter les autres lieux encore à découvrir … l’Amérique demain … peut être.

    Répondre...
  • Lucie

    15 juin 2019

    J’adore ton article ma cousine continue! Je suis ta plus grande fan …car moi j’ai peur de me lancer…

    Répondre...

Poste un commentaire