Top
  >  Nouvelle Zelande   >  Tongariro Northern Circuit : Comment organiser sa randonnée ?

Tongariro Northern Circuit : Comment organiser sa randonnée ?

Qu’est ce que Le Tongariro Northern Circuit ?

C’est une randonnée située au centre l’île du nord de la Nouvelle Zélande est une boucle de 43 km, traversant des paysages très variés de la montagne à la forêt. Pour les solitaires, amoureux de grands espaces : c’est randonnée est sans aucun doute faite pour vous !

Le Tongariro Northern circuit (ou le Circuit du nord du Tongariro) vous fera découvrir des volcans encore en activité (dont la dernière éruption fut en 2012 !), des cratères, des lacs, des sites géothermiques et des paysages lunaires à couper le souffle.

Ici vous y verrez le mont Ruapehu (2797 mètres), qui est le plus haut de l’île du nord. Mais le plus connu et l’objet des curiosités, reste le mont Ngauruhore (2287 mètres). Bon là comme ça, vous ne voyez peut-être pas duquel il s’agit. Mais si je vous dit « La montagne du destin », je suis sûre que les adeptes du seigneur des anneaux verrons de quoi je parle. Randonner dans le parc national du Tongariro vous transportera directement dans les paysages du Mordor.

Est-ce que c’est la randonnée dont tout le monde parle ?

Alors non ! Le parc national du Tongariro est très prisé a cause de la randonnée du Alpine Crossing. C’est une randonnée de 19.4 kilomètres qui se fait sur une seule journée. Cette option permet d’aller « A l’essentiel » c’est-à-dire aux 3 lacs d’émeraude et au grand lac bleu qui se situe juste après. Elle est utile pour ceux qui veulent randonner léger et sur une journée

La randonnée du Alpine Crossing attire des centaines de touristes par jour en été, donc coté dépaysement, solitude et plaisir des grands espaces, vous serez très certainement déçus Mais si vous voulez une randonnée plus courte, vous pouvez tout à fait choisir celle là.

Pour les amoureux de la nature et du calme, je vous conseille plutôt la randonnée du Tongariro Northern Circuit. Malgré le fait qu’elle dure 3-4 jours, vous pouvez vraiment profiter du paysage et du silence qu’offre la nature. Cependant j’ai vu dernièrement des personnes faire le Tongariro Northern Circuit en 1 jour… Je vois pas comment c’est possible techniquement mais c’est a priori faisable !

Par où commencer cette randonnée ?

Le point de départ et d’arrivée se trouve Whakapapa Village. Avant votre, départ vous pourrez récolter des informations sur le circuit et surtout sur la météo prévisionnelle au point d’information. Ce passage est indispensable notamment en hiver car la météo est très vite changeante en altitude et des risques d’avalanche sont possibles. Il est possible d’y garer sa voiture gratuitement le temps de votre randonnée sur un des parkings de Whakapapa village.

Le circuit du Tongariro peut se réaliser en 3 ou 4 jours selon votre rythme de marche. L’avantage de cette randonnée, c’est qu’il est tout à fait possible d’organiser votre itinéraire selon vos envies.

Comment s’organiser ?

Il n’y a pas de sens défini pour cette randonnée. Vous pouvez vous dirigez vers Mangatepopo Hut ou bien à Waihohonu Hut. Tout dépend de votre envie (et des hébergements disponibles lors de votre réservation).

Cependant après avoir fait cette randonnée. Je ne peux que vous conseiller de commencer dans le sens de Mangatepopo pour la première nuit.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le deuxième jour, vous pratiquerez un morceau de la randonnée Alpine Crossing avec les centaines d’autres randonneurs venus pour la journée. Si vous commencez dans ce sens, vous suivrez les randonneurs de ce chemin. Mais si vous commencez par Waihohonu Hut, vous serez pendant 3-4 heures à contre sens ! Je pense que le plaisir doit être réduit par 10 car il y a vraiment beaucoup de monde.  Certains terrains sont très glissants et poussiéreux, notamment la partie entre Red rock et les lacs d’émeraude. La montée pourra être très difficile pour vous, d’autant plus que tous les randonneurs du Alpine Crossing seront en train de descendre ce chemin abrupte.

De plus, la randonnée sera plus appréciable dans ce sens (en dormant la première nuit à Mangatepopo donc) car après une longue et abrupte montée, vous aurez un grand panorama à 360°. De ce point vous pourrez apercevoir les 3 lacs d’émeraude, le blue lake et les deux volcans. Faire le chemin dans l’autre sens ( en commençant par
Waihohonu ), vous enlèvera ce goût de surprise car vous arriverez directement au niveau d’un lac, avec aucune vue sur les autres. Bref, vous risquez vraiment d’être déçus.

 

Combien de jours prévoir ?

Le trek se fait généralement sur 3 ou 4 jours mais vous pouvez tout à fait le faire en 2 jours si vous êtes un marcheur de compet’ !

Cette randonnée est divisée en 3 huttes étapes c’est-à-dire en 4 jours :

Jour 1 : 8,5 km – durée 3 heures (de Whakapapa Village jusqu’à Mangatepopo Hut)

Jour 2 : 12,8 km – durée 5 heures ( de Mangatepopo Hut à Oturere Hut)

Jour 3 7,5 km – 3 heures ( Oturere Hut à Waihohonu Hut)

Jour 4 : 14,3 km – 5 heures ( Waihohonu Hut à Whakapapa Village)

Si vous êtes un marcheur moyen je vous conseille de le faire sur 4 jours étant donné que le deuxième jour est vraiment hard, le troisième jour vous permettra de vous reposer en marchant seulement 3 heures.

En revanche, si vous êtes un marcheur plutôt à l’aise en randonnée, vous pouvez regrouper le jour 2 et 3 en une seule et même journée. Vous marcherez de ce fait 20,3 km en 8 heures. Et vous n’aurez que 2 huttes à réserver ( Mangatepopo et Whaihohonu).

A noté que le temps de randonnée annoncé chaque jour est très large. En général nous marchions toujours une heure de moins que le temps prévu.

Où et comment dormir dans le parc ?

Il est possible de dormir à 3 endroits différents : Mangatepopo Hut, Oturere Hut et Waihohonu Hut en hutte, (vous l’aurez devinez) ou en tente ! Chaque hutte a un espace réservé pour les campeurs entre 10 et 20 emplacements ( de même pour les couchages en hutte).

Il est nécessaire de réserver à l’avance sur le site JUSTE ICI

Quels sont les tarifs ?

L’entrée du parc est gratuite mais il est nécessaire de réserver vos nuits bien à l’avance en saison haute car les places sont limitées. En revanche lors de la saison basse, il n’est pas nécessaire de réserver. Le fonctionnement est « premier arrivé – premier servi ».

Durant l’été, les plaques de gaz sont mises à disposition pour les campeurs et les dormeurs en hutte. Il y a également un ranger qui vit sur place, ce qui est pratique pour avoir des informations sur la randonnée ou la météo. L’hiver en revanche, les commodités sont restreintes. Il est nécessaire d’emporter votre propre bouteille de gaz et matériel de nettoyage (liquide vaisselle, éponge…) . L’eau est en revanche disponible mais non potable. Il est impératif de la filtrer ou de la bouillir avant de la consommer. De ce fait, le prix des nuits sont différents selon les saisons haute ou basse.

Pendant la saison d’été ( Octobre à Avril )

Huttes :  Adultes 36$ par nuit

Camping : Adultes 15$ par nuit

Hors saison ( Mai à Octobre )

Hutte : Adulte 15$ par nuit

Camping : Adulte : 5$ la nuit

L’hébergement est gratuit pour les enfants (17 ans ou moins) quelque soit la saison. En revanche la réservation est nécessaire, au même titre que les adultes.

 

Est-ce un trek difficile ?

Alors oui et non dans le sens où les chemins de randonnée sont tout à fait accessibles et très bien balisés. L’inconvénient principal reste la météo. J’ai été contrainte le deuxième jour de randonnée à faire demi-tour pour cause de vents violents de 100km/heure, au niveau du red rock (passage sur une crête permettant de rejoindre les lacs d’émeraude). Les chemins ne sont pas toujours simples mais il n’y a pas de difficulté particulière. Il suffit d’avoir un bon mental et des jambes qui suivent. Le deuxième jour est le plus dur, ne vous découragez pas, et la suite se passera pour le mieux !

 

Important à savoir

Il n’y a pas de poubelle disponible pour y mettre ses déchets durant la randonnée, vous devrez donc tout garder dans vos sacs jusqu’à la fin du circuit. C’est un point important car nous n’étions pas au courant et nous n’avions pas pris assez de sacs, pour pouvoir y placer nos déchets. Heureusement un ranger avait de quoi nous dépanner.

Autre point, il n’y a ni ustensile de cuisine, ni de point de ravitaillement en nourriture. Il faut donc tout prévoir en quantité suffisante pour les 3 ou 4 jours de randonnée.

Quoi prévoir dans son sac à dos ?

Il est important d’avoir un sac à dos suffisamment grand (type 60L) permettant de faire rentrer de la nourriture, le matériel nécessaire à la randonnée, au couchage et à l’hygiène.

Les indispensables :

  • Sac à dos
  • Bouteille d’eau (2L est suffisant par jour)
  • Chaussure de randonnée
  • Vêtement chaud : lycra, legging, écharpe, imperméable, polaire, bonnet.
  • Vêtement + léger : pantalon convertible en short de randonnée, 3 tee-shirts
  • Sous-vêtements et chaussettes
  • Sac de couchage : 0°c serait un must. Il fait froid en altitude, même en été.
  • Lampe frontale
  • Savon ou lingette + brosse à dent/dentifrice ( ne prévoyez pas plus, il n’y a pas de douche sur le trajet ! )
  • Trousse de secours
  • De la nourriture
  • De quoi cuisiner ( Casseroles, couverts, tasses, contenant (pour mettre la nourriture du midi)
  • Lunette de soleil
  • Crème solaire ( ! )
  • Papier toilette (au cas où)
  • Bouchons d’oreilles (indispensable si vous voulez bien dormir à coté d’un ronfleur ! )

Pour les campeurs, prenez une tente & matelas car le sol n’est pas vraiment confortable. Faire l’impasse d’un matelas ne sera pas une bonne idée !

 

Voilà, j’espère que cet article vous permettra d’organiser votre randonnée facilement. En tout cas si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Julie

Poste un commentaire