Top
  >  Nepal   >  Que faire au Népal : Itinéraire d’un mois

Que faire au Népal : Itinéraire d’un mois

Katmandou & alentours (5 jours)

L’arrivée à Katmandou ne laissera personne indifférent ! C’était ma première fois en Asie et j’avoue, je n’ai pas été déçue. A peine sortie de l’avion, je me suis retrouvée avec Maxime dans un Taxi local et on a commencé à traverser la ville pour arriver à Thamel. Là j’ai vu des câbles partout, des singes marcher sur des câbles électriques, passant ainsi de maison en maison. La ville était couverte de poussières, beaucoup de monde portait des masques pour pouvoir respirer. La ville est globalement très pauvre, grouillant de personnes. L’architecture et l’ambiance de la ville vaut vraiment le coup de s’y attarder.

Je conseille de passer les deux premiers jours dans le quartier de Thamel. C’est un quartier touristique rempli de drapeaux népalais et de petites ruelles remplies d’histoire.

Pendant ces 4 jours, je conseille de visiter Dubar Square de Katmandou. L’entrée est payantes pour les touristes étrangers. Nous étions supposés payer 1 000 NPR par personne ( 7,80 euros), ce qui est entre nous totalement HORS DE PRIX pour un pays comme le Népal. Etant 5 à vouloir rentrer, nous avions compris que nous étions vus comme des portes monnaies et nous l’avons fait savoir aux gardes de l’entrée.

Nous avons donc établi un plan pour rentrer en furtif. 2 d’entre nous, ont réussi à passer les gardes situés à l’entrée. Du moins on pensait. En fait, ils nous avaient vu, mais de disaient rien. Nous autres, les trois derniers à vouloir rentrer , essayons de trouver des stratagèmes pour ne pas être vus. Finalement un des gardes nous a dit qu’il y avait une ruelle qui permettait d’accéder au Dubar square gratuitement. Nous avons donc suivi le chemin indiqué : grand succès !

L’endroit vaut vraiment le coup d’œil si vous ne payez pas le prix d’entrée, du moins pas autant. Nous sommes restés un moment devant la représentation la plus dangereuse de Shiva le « Kaal Bhairav » pour regarder les locaux faire leur prière. C’était la première fois que nous voyions des locaux faire des rites devant une statue représentant le mal. Selon la légende, dire un mensonge devant cette statue provoquerait une mort instantanée. Nous avons préféré ne pas essayer, sait-on jamais !

Je vous conseille aussi de visiter Patan pendant une demi-journée. Patan est une ville ancienne magnifique, remplie de temples hindouistes. bien que certains n’ont pas également pas résisté au séisme de 2015. L’entrée est de 700NPR par personne. Nous avions dormi dans un magnifique hôtel «Goathchen Guest House » d’un style Newar, rénové par un népalais. Nous sommes tombés directement sous le charme. L’architecture des fenêtres nous a particulièrement charmé.

Nous sommes aussi allé à l’endroit de crémation des népalais situé à Pashupatinath. Ce lieu gorgé de spiritualité permet de mieux comprendre le rapport à la mort des Népalais en contemplant une cérémonie de crémation.

 

Baktapur (2 jours)

A Bhaktapur, nous avons fêté le nouvel an 2075 en plein mois d’avril ! L’ancienne ville était remplie de personnes venues fêter le nouvel an en famille. Il y avait des concerts sur la place principale avec des chanteurs népalais probablement populaires. Nous avions réservé un hôtel en plein cœur de Bhaktapur, ce qui nous permettait de profiter pleinement des festivités. Le prix pour pouvoir entrer dans la vielle ville est de 1500NPR par personne, soit 11,69 euros.

Bhaktapur fût une découverte incroyable. Nous avions devant nous une diversité de temples hindouistes. Avec le tremblement de terre qui à eu lieu en 2015, quelques temples ont malheureusement été détruits, d’autres sont maintenus par des renforts en bois de bambou. Des rénovations sont en cours, mais l’architecture si unique et précise rendent la chose difficile pour les népalais.

La ville est globalement conservée. C’était un vrai bonheur pour nous de pouvoir se balader dans les ruelles, pouvoir observer la vie locale, ainsi que les rites des croyants devant les temples.

Sur la place principale de Bhaktapur où se trouve le plus grand temple, il est possible de trouver beaucoup de restaurants roof top, qui surplombent l’ancienne ville. Quel plaisir de prendre le dîner avec une vue sur le temple au coucher du soleil !

Le lendemain, la ville était vide. Tous les népalais avaient repris le chemin du travail. Nous avions donc visité Bhaktapur sous un autre angle. La ville était complètement différente à nos yeux. Nous ne pouvons pas dire que nous avons préféré l’un ou l’autre. C’était différent. Dans tous les cas, nous recommandons Bhaktapur pour toutes les personnes aimant l’architecture népalaise et les temples hindouistes.

 

Pokhara (2 jours avant / 2 après la randonnée)

Pokhara est la deuxième plus grande ville du Népal située à 8 heures de route (approximativement, s’il n’y a pas de retard) de Katmandou. Cette ville est le point de départ de plusieurs randonnées dans le sanctuaire des Annapurnas. Si vous pensez faire une randonnée de plusieurs jours, je vous conseille d’y passer deux jours dans cette ville, pour vous reposer & visiter les lieux en toute tranquillité. Si la motivation vous prend, vous pouvez louer une embarcation pour aller jusqu’au temple hindouiste, au milieu du lac de Pokhara, puis vous rendre jusqu’au temple en haut de la colline. Vous aurez ainsi, une vue incroyablement jolie de Pokhara.

 

Annapurna Base Camp (9 jours)

Je parle de ce trek ici car c’est celui que nous avons fait pendant notre séjour au Népal. En revanche, il existe plein de randonnées dans le sanctuaire des Annapurnas. Cette randonnée était la plus intense de ma vie, alors je vous l’expose aussi. Peut-être que vous seriez intéressés et dans ce cas, je vous propose de cliquer sur ce lien.

Cette randonnée n’a été que du bonheur pour Max & moi. Bien sûr nous avons eu quelques courbatures et un dépassement de nos capacités physique & mentale, indispensable pour pouvoir continuer ce trek. Mais c’est sans aucun doute notre meilleur souvenir du Népal.

Chitwan (5 jours)

Après 5 heures de route, nous sommes arrivés à notre hôtel le « Sapana Lodge ». C’est un hôtel que nous recommandons mille fois au vu de son emplacement exceptionnel, de ses chambres spacieuses et de son personnel très accueillant.

Chaque matin, pendant le petit déjeuner, nous pouvions admirer les éléphants prendre leur bain dans la rivière avec leur cornac. Avec ce lodge, nous avions pris le package « all included », qui comprenait notre nourriture, ainsi que les activités.

Nous avons eu l’opportunité de faire un tour en jeep dans la jungle afin d’observer les animaux sauvages, fait une randonnée à pied, de la pirogue, admirés des danses traditionnelles.. Un matin, nous avons également fait le bain des éléphants. Puis, nous nous sommes relaxés pendant 30 minutes lors d’une séance de massage.

Le Chitwan est un endroit que je recommande de faire tout simplement parce que c’est l’opposé de sanctuaire des Annapurnas alors qu’il y a à peine 150 kilomètres entre ces deux points. Un climat tropical, des moustiques, des animaux incroyables… On rentre dans la jungle, qui amène à se prendre pour Indiana Jones pendant quelques jours !

Si vous voulez plus d’infos sur le Chitwan, cliquez juste là.

 

Vallée de Katmandou

Pour cette randonnée nous avions avec nous un guide francophone, ainsi que deux porteurs. Ce trek fut notre plus grande déception du voyage. Nous sommes partis de Banepa le premier jour et nous avons marché jusqu’à Nagargot où nous avons passé la nuit. Nous avons repris la route le lendemain sous une pluie battante jusqu’à Dhulikel. Le troisième jour nous avons marché jusqu’au monastère Tibétain Namobuddah. Le point d’arrivée du dernier jour était Panauti.

Durant notre trek nous n’avons quasiment pas marchés sur des chemins de randonnée. Nous avons continuellement sillonné les routes de voitures, à se faire doubler par des camions qui rejetaient de la fumée noire sur nous. Le guide était peu compréhensif, n’écoutait pas nos demandes et ne connaissait même pas sa route. Nous ne saurons pas si nous avons pris la seule route existante où s’il nous à fait marcher sur les mauvais chemins. ( Entre temps, des personnes nous ont affirmé qu’effectivement, il y avait un chemin de forêt, tout le long de ce trek). Je précise aussi, que nous n’avons pas vu la chaîne de montagnes qui surplombe la ville à cause des nuages. Peut-être que ce manque de visibilité à participé à notre déception.

Le point très positif en revanche, c’est d’avoir pu visiter Namobuddah et d’avoir passé la nuit dans la guest house du monastère. Nous avons eu l’occasion de participer au temps de prières des moines tibétains, dîner et petit déjeuner avec eux. C’était une expérience exceptionnelle et très enrichissante. Mais pour le reste l’incompréhension reste totale.

Cette randonnée dure 4 jours. Mais je vous conseille de bien vous renseigner sur la compagnie qui vous emmènera faire cette randonnée. Pour les plus débrouillards, il parait que le chemin est très bien indiqué sur maps.me, mais je vous laisse vérifier par vous-même.

 

 

Le Népal, un immanquable

Le Népal est l’une de mes meilleures expériences en Asie. Un dépaysement total qui permet de voir le monde autrement & qui permet de se remettre à sa place en tant qu’individu. Les paysages sont très jolis et très divers. De la montagne à la jungle, il n’y a qu’un pas. Le charme du Népal opère dès les premières secondes en arrivant à Katmandou : qu’on aime ou pas, il est impossible de rester indifférent !